Week-end mi-juillet 2018 : la Leyre (presque totalement) accueillante !
Après un début de saison chaotique, les conditions de pratiques sont revenus à la normale. Fin des derniers travaux d'entretien du cours d'eau et niveau d'eau d'été. Encore deux points délicats

Après les orages des 30 juin et 1er juillet, et le sévère coup de vent avec leurs abats d'eau des 4 et 5 juillet dernier, le niveau de l'Eyre a été très fluctuant et des arbres ont été couchés sur le cours d'eau.

Le chantier d’entretien a donc repris mardi 10, mercredi 11, jeudi 12 et vendredi 13 juillet sur les secteurs impactés : en aval de Mexico, en aval de Cantegrit jusqu'au pont de La Forge, sur le secteur de Belin-Béliet (Le pont du Passage - Le Graoux), au milieu du parcours Salles et Mios, et à l'apex du bras du Teich.

Vendredi 13 au soir, presque tous les voyants auraient pu être au vert pour retrouver (enfin) des conditions de pratiques estivales pour ce WE de la mi-juillet.

Mais il reste deux points d'attention et de vigilance sur la partie landaise du cours d'eau  :

-  Un passage très délicat en aval du pont de la Forge, vers le pont de Bern et la base de Pissos

-  Un passage délicat aussi sur le tronçon entre les ponts de Richet et Moustey

Le cours d'eau a retrouvé, heureusement, un niveau d'eau acceptable pour tous, réduisant la force du courant. Voir ici

La Leyre n'est pas une piscine, mais un milieu naturel vivant, fragile et incertain.