Une rivière préservée à découvrir
Véritable lien entre la forêt de Gascogne et la mer, Leyre se prélasse sur 135 km ; sous son aspect multiforme, Leyre est en fait multiple ; la PETITE LEYRE, la calme à l’eau claire et la GRANDE LEYRE, l’impétueuse à l’eau foncée se rejoignent à MOUSTEY pour donner naissance à la LEYRE, plus large qui se ramifie en un généreux DELTA au contact du Bassin d’Arcachon.

 Au fil du siècle, Leyre a été utilisée pour le flottage du bois et ses affluents accueillaient forges, fonderies , moulins ; plus tard,laissée à elle-même, Leyre s’est peu à peu dissimulée sous un tunnel d’arbres protecteurs : la forêt galerie.

L' eau de couleur rouille glisse sur un lit de sable onduleux ; le lieu est constellé de libellules et d’oiseaux ; il surgit parfois un martin pêcheur avec l’éclat et la brièveté d’une étoile filante ; une voute de feuillages surplombe la rivière ; sur les berges les aulnes et les chênes forment une haie d’honneur et sitôt remonté les versants et atteint le plateau, les feuillus cèdent la place aux pins …Le débouché de la Leyre dans le Bassin d’Arcachon offre un grand puzzle de milieux naturels ; ici Leyre quitte les ombrages de la forêt galerie, se divise et coule dans les prairies où hérons gardeboeufs côtoient chevaux et vaches dans  d’immenses étendues de roseaux, baccharis et tamaris en fleurs.

C’est cette Leyre riche et mystérieuse que vous découvrirez tout au long de votre balade ; alors approchez vous avec précaution et vous serez surpris !