La haute Leyre landaise : Entre Commensacq et Moustey
La Partie haute de La Leyre, la plus étroite et sinueuse, la plus isolée aussi, dépaysement total sur près de 40 km en continu, sur 1, 2 ou 3 jours.

Accueil et informations très utiles depuis la base de MEXICO-LOISIRS (05 58 07 05 15) , véritable lieu ambassadeur de La vallée de La Leyre !

Depuis l'airial de MEXIXO, la rivière semble être née juste un peu plus en amont. Sous la voûte végétale l'isolement (relatif)  la mince couche d’eau vous transporte. il suffit d'éviter les branches et bancs de sable affleurant. 6 kilomètres plus bas, une simple plage, un abri sous les chênes. L'essentiel pour cette petite halte nautique posée au PONT de TRENSACQ : un robinet d'eau ! Quelques moustiques montent la garde !…

Pour rejoindre PISSOS : 28 km à parcourir au fond de cette minuscule vallée, tortueuse à souhait et au courant régulier. Ici, les bois déracinés se jouent de vous : recourbés, tordus, noués, emmêlés. Plus loin, le vert tendre des algues et des osmondes royales tranchent avec le noir des troncs en contre-jour, alors qu'argile, alios, tourbe et sable façonnent ensemble les rives.

Escale ou départ de PISSOS (base de Testarrouman - 05 58 08 91 58). Le site est accueillant et équipé de nombreux services (pour les activités de découverte comme pour la nuit);

A partir d'ici, les berges sont fortement marquées par les crues hivernales, révélées par des affaissements de sable et des enchevêtrements de bois. La bergeronnette vous accompagne de branches en branches. Et sans doute que le héron décolle, plus lent, à votre passage, pour trouver un autre endroit de pêche.  Plus bas, rejoindre Vieux Richet, une des églises jacquaires qui égrènent le parcours.

Arrivée à MOUSTEY. Village aux deux églises et escale sur un airial traditionnel, sur le quartier de Lavigne (Tris nature - 05 58 07 75 60)

Téléchargez la liste de tous les prestataires de la vallée :

NB : Pour limiter l'impact et conserver les berges intactes le long du linéaire, les feux et le camping sauvage sont prohibés. Des haltes nautiques (le plus souvent communales) sommairement aménagées permettent pour une somme modique l'escale pour le bivouac et l'accès à l'eau potable.

En savoir plus sur cet aspect : Téléchargez la fiche"Préparer sa rando-camping"