2 - Le Delta de l'Eyre
Le delta, ouverture de la Leyre sur le bassin d’Arcachon, constitue une entité d’intérêt majeur, spécifique et dont l’équilibre est fragile. Ses paysages se caractérisent par une interface permanente entre la terre et l’eau.

Le delta est composé de lieux multiples où se juxtaposent des parties stables occupées par des prés salés, des domaines endiguées, des roselières, des prairies pâturées et des secteurs soumis à la dynamique des marées, bancs sableux et vasières.
Les eaux douces de la rivière et les eaux salées de l’océan se rejoignent et sont propices à l’implantation d’espèces spécifiques. Situé sur l’une des voies de migration les plus importantes d’Europe, il constitue véritablement le domaine des oiseaux.
 
La réserve ornithologique du Teich et le domaine de Certes constituent des lieux privilégiés d’observation.
 
Les ports du delta apportent une spécificité par l’architecture en bois et l’implantation linéaire des cabanes ostréicoles. L’intervention publique sur le Delta est importante et des outils de protection et de gestion se mettent en place, ainsi que la recherche de cohérence entre les différentes pratiques dans le cadre de concertations entre partenaires (piscicultures extensives, élevage, chasse, activités de découverte, urbanisation,...).

Vous ne pouvez pas voir ce commentaire.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.