La vallée, un site inscrit, au titre de la loi paysage
L'entité paysagère de la rivière, comprenant le lit du cours d'eau, sa ripisylve et ses milieux associés (forêt de feuillus, marais, tourbières) est reconnu par l'Etat et classé à ce titre comme site inscrit.

Contexte :

La loi du 8 janvier 1993 sur la protection et la mise en valeur des paysages, dite « Loi paysage », est une loi française qui vise à protéger et mettre en valeur les paysages qu'ils soient naturels, urbains, ruraux, banals ou exceptionnels. Elle vient compléter les lois « Montagne » et « Littoral » et est surtout une loi d'aménagement et d'urbanisme.

Cette loi ne donne pas de définition précise du paysage. Elle a cependant pour but - en plus de la protection - la gestion du paysage.

Les directives de protection et de mise en valeur du paysage établies par le décret d'application (datant du 11 avril 1994), ont vocation à régir « des territoires remarquables par leur intérêt paysager », territoire définis par l'État en concertation avec les collectivités territoriales concernées.

Pour la Leyre en particulier :

Ici, c'est toute la vallée de la Leyre qui est classée Site inscrit, et pas seulement la forêt galerie qui surplombe le cours d'eau, aspect le plus connu par le grand public.

Le site inscrit comprend aussi le corridor écologique, les milieux naturels associés (prairies, zones humides, marais, tourbières …) comme les bas fonds au pied du plateau forestier cultivé.

Le périmètre est défini par arrêté, accessible sur le site de la DREAL Nouvelle Aquitaine, et est pris en compte dans les PLU des communes riveraines.

***

Toutefois la Leyre est avant tout un milieu naturel exceptionnel protégé (voir rubrique suivante)