Vous aussi : Contribuez au maintien de cette rivière exceptionnelle !
La Leyre possède beaucoup de qualités et demeure accueillante... mais il convient d'adopter des comportements adaptés.
Merci d'apporter le plus grand soin à cette rivière exceptionnelle !
Préserver, de (faire) découvrir avec respect et de transmettre sans l'altérer .... chacun peut (doit) y contribuer !

Cette rivière domaniale (Domaine public fluvial de l'Etat) est navigable sur 90 kms (Grande Leyre, L'Eyre et Delta) par les pratiques mues à la force humaine : Le canoë, le kayaks. A noter que les kayaks de mer, les SUP et les galupes sont adaptés aux parcours des secteurs de la partie aval. 

Pour sa protection, les pratiques sur cette rivière sont REGLEMENTEES:

 

Leyre et vélo

Pause en berge de La Leyre

La pratique en bateau à moteur et en jet-ski (scooter des mers) y est prohibée, y compris dans le delta.

 La pratique du canoë et kayak après le coucher du soleil et avant le lever est interdite.

 Le camping sauvage et tous les types de feux ne sont pas autorisés.

 La baignade s’exerce aux risques et périls des personnes. Aucun lieu prévu à cet effet.

Pour les nuitées en escale lors d'une descente en canoé sur plusieurs jours :

- des haltes (simples et nature) sont proposés sur des terrains communaux afin d'accueillir les randonneurs pour des sommes très modiques : communes de Commensacq à Mexico, Trensacq, Pissos, Belin-Béliet, Mios;

- des haltes privatives sont aussi prévus sur d'autres escales en berge, aménagé et ayant un accès au cours d'eau : halte de Moustey, camping du Val de L'Eyre à Salles, notamment. Ils restent accessibles après contact avec le gestionnaire.

Les 25 sites de mise à l'eau et sortie d'eau sont identifiés et définis dans les 2 Règlements Particuliers de Police de Navigation : Landes (Grande Leyre) et Gironde (L'Eyre et son delta). Il convient de les respecter. En savoir plus sur la page des Accès

-

VOUS AUSSI  Apportez votre contribution au MAINTIENT de cette rivière exceptionnelle !

Lors de votre descente :

Pagayez avec discrétion, respectez les autres usagers à la pagaies, mais aussi les pêcheurs, riverains, promeneurs et chasseurs, notamment à l'automne;

Emportez tous vos rebus de repas et déchets. Pourquoi pas récolter ceux qui trainent (avec prudence / risques de salissures et coupures toutefois, gants conseilllés);

Faite escale en journée sur les bancs de sable affleurants dans le lit mineur du cours d'eau = sable à nu.

Évitez de monter sur le haut de berge, vous et votre canoë ! Vous risquez de provoquez une érosion de berge et vous sortez du lit de la rivière et pénétrez de fait chez un riverain du cours d'eau.

Aucun feu, bien évidement. Et évitez de fumer, le risque incendie est réel toute l'année, vous êtes en forêt !

Ne laissez pas de trace de votre passage. Et n'emportez rien, même pas de végétaux.... Les meilleurs souvenirs sont dans votre appareil photo !

Soyez discret et courtois avec (tous) les autres usagers et les riverains propriétaires des berges.

PASSEZ le MESSAGE afin que chacun puisse naviguer ici, encore longtemps !

La-Leyre_contentgrid

-

Les socio-professionnels de la vallée  doivent AUSSI s'investir dans cette démarche vertueuse quand ils proposent leurs services.

Il sont regroupés, sous la houlette du Parc naturel, dans un réseau des prestataires et usagers de La Leyre afin d'améliorer leur pratiques, de partager les sujets dédiés au cours d'eau, de se doter d'outils d'accueil et d'information, de construire le meilleurs compris entre valorisation et préservation de la rivière. Ce réseau regroupe les usagers de canoé mais aussi les pêcheurs et les acteurs publics mobilisés autour de ce cours d'eau exceptionnel. ..

Gageons que leurs activités associatives et commerciales intègrent cette dimension : ce n'est pas un pari ! c'est une impérieuse nécessité.... pour l'avenir de la rivière et donc des activités qui s'y déroulent !   En savoir beaucoup plus par ici !

--------------------------------------------------------------------------------------

Trouvez les documents utiles avant de partir : c'est par ici

--------------------------------------------------------------------------------------

Précisions :

- Aucun chemin balisé en berge le long du cours d'eau. Pas de halage. Respectez les berges hors d'eau, le plus souvent composées de parcelles privées.

- De Belin-Béliet à Mios, une piste cyclable permet aussi de rejoindre les ponts et fait le lien avec la Vélodyssée qui longe les rivages du bassin et la côte océanne

- Depuis Mios, cette piste distribue donc, d'un côté la commune du Teich et de l'autre côté, la commune de Biganos, et permet d'atteindre leurs ports.

- De Pissos à Moustey, une piste cyclable relie aussi les 2 bourgs.

Pourquoi ne pas descendre en canoé et remonter à vélo ?