Comment s'équiper ?
- Il n'y pas de mauvais temps... mais il y a que des mauvais vêtements !

Pourquoi porter des chaussures fermées ?

Plusieurs activités de loisirs se côtoient sur la rivière, dont la pêche à la ligne. Une branche saillante immergée dans le lit du cours d’eau, un hameçon, un tesson de bouteille ou une simple écharde plantée dans la plante du pied, ternirait les joies de la balade. Le port de chaussures lassées est donc obligatoire pour se prémunir de ce type d'accident.

Comment dois je m’habiller ?

La pratique du canoë se faisant à la belle saison, pas besoin d’équipement spécifique  : un simple short, un tee-shirt, ou bien un pantalon avec un sweat feront l’affaire !
Adaptez la tenue en fonction de la météo du jour et de l’heure de votre départ. Des vêtements de rechange sont à prévoir impérativement : on ne ressort (quasiment) jamais sec de l’aventure… Pour un plus grand confort, vous pouvez prévoir des lunettes de soleil avec leur cordon, de la crème solaire et de la lotion anti-moustiques.

Est-ce utile d’amener un téléphone portable ?

Prévoyez un petit sac étanche « zip lock » dans lequel vous glisserez votre portable. Il sera ainsi à l’abri des projections d’eau.

Peut-on amener un appareil photo ou une caméra ?

Le matériel téléphonique ou photographique peut être emporté à condition de les placer dans des protections étanches. Ils demeurent sous votre propre responsabilité. Le matériel étanche est la meilleure solution.

Dans quoi met-on les affaires pour quelles ne prennent pas l’eau ?

Tous les prestataires mettent aujourd'hui à votre disposition des bidons étanches : attention toutefois, vous devez veiller à fermer correctement le couvercle sous peine de noyer vos appareils ! Vos effets personnels (vêtement, serviette, livres ...) pourront y prendre place.

Pourquoi ne faut-il pas s'asseoir sur le gilet qui vous est fourni ?

Le gilet d’aide à la flottabilité pour votre descente en canoë doit être porté sur le dos pour vous aider à flotter et regagner la rive si nécessaire : en cas d’hydrocution ou de choc thermique, cette aide à la flottaison maintiendra votre visage en surface afin d'éviter le pire ! Son port est obligatoire pour chaque pratiquant. Par ailleurs, la compression de la mousse détériore le matériel qui s’avèrera rapidement inefficace ! Merci donc de profiter de la tendresse du sable ou de la terre humide de la rivière.